VTT Attitude.net
VTT Attitude.net > Articles > Tests, essais > Comparatif lampes VTT : résultats

Comparatif lampes VTT : résultats

Lampe // le 02 novembre 2014 // par boris_the_blade

Une chose est certaine, c'est que rouler la nuit nous a plu surtout avec les températures agréables de cette fin octobre. L'ambiance est différente, totalement reposante et le faisceau étroit de la lampe impose de se concentrer sur l'essentiel : la trajectoire. Les 7 lampes de notre comparatif ont permis de rouler sereinement dans la nuit, plus ou moins vite, plus ou moins longtemps et voici le temps venu du verdict !

Sur le casque ou sur le guidon

La fixation sur le cintre est agréable car simple à mettre en oeuvre. Un collier solidarise la lampe au cintre de manière fiable alors que le cadre offre nombre d’emplacements pour fixer la batterie. Seulement au premier virage serré, c’est le drame !

Au freinage, le bike est encore en ligne droite, le phare éclaire loin devant alors qu’il faudra voir à gauche là, en bas, là où ça tourne. C'est moins vrai avec certaines lampes puissantes mais sur nos singles très sinueux de montagne (épingles du Bec du Corbeau), la lampe sur le cintre ne suffit pas.

La lampe VTT Ferei BL200 montée sur le cintreBBB Scope 1300, lampe VTT montée sur le casque

Sur le casque, le faisceau suit parfaitement votre regard et cela est nécessaire dans les virages serrés. En revanche, dès que l’on prend de la vitesse dans le défoncé, le casque et donc la lampe qu’il supporte ont tendance à vibrer et déplacer le point d’éclairage ce qui a gêné certains testeurs.

La solution luxe est donc d’avoir deux lumières : une sur le cintre pour éclairer tout l’environnement depuis la roue avant, une sur le casque pour vous permettre d’éclairer la trajectoire dans les virages serrés.

Autonomie

Plutôt que de s’en tenir aux données des fabricants qui sont parfois un peu optimistes, nous avons réalisé un vrai test d’autonomie de ces 7 lampes pour le VTT. Les lampes sont chargées à bloc puis allumées à pleine puissance. Notez que l’utilisation de 7 mains a été nécessaire pour allumer toutes les caméras en même temps, on est précis ou on ne l’est pas!

Un appareil photo suit la scène en mode timelapse (1 photo chaque minute). La séquence ainsi obtenue permet de voir les indicateurs de batteries évoluer et d’estimer (à 1min près) la durée de vie réelle de chaque batterie.

Tester 7 lampes, c'est 7 batteries et 7 chargeurs soit pas mal de bordelTest d'autonomie de 7 lampes VTT : BBB, Ferei, Knog, Lezyne, Low Gravity, Spanninga

Dans l'ensemble, nous avons été agréablement surpris par l'autonomie que nous avons mesurée pour la totalité des lampes. Dans l'ensemble, elle est toujours supérieure à celle annoncée par le fabricant, ce qui est une bonne chose. A noter que notre test a été réalisé à la maison, en intérieur avec une température autour de 20°C. Une fois sur le terrain, la nuit, à des températures moins élevées, on peut imaginer que la batterie perdra de sa vigueursans compter son usure dans le temps. Avec des capacités entre 1h30 et 5h00 il y a largement de quoi sortir se dégourdir les jambes, attention à ne pas trop abuser du mode pleine puissance pour ne pas tomber en rade au milieu de votre sortie.

Puissance lumineuse

N’ayant pas à disponibilité de capteur adéquat pour mesurer précisément le flux lumineux émis par chaque lampe, nous avons fait avec ce qui nous passait sous la main. Et pour comparer avec une rigueur suffisante les 7 lampes de notre test, nous avons utilisé le meilleur capteur de lumière qui nous passait sous la main : un appareil photo (en l'occurrence le bon vieux D300 que je traîne depuis un bon moment sur toutes les courses).

Dans un environnement ouvert, chacune des lampes a été montée sur le vélo, allumée à pleine puissance et inclinée pour illuminer toujours la même zone. On prend alors une photo de la scène depuis une position équivalente à celle du pilote. L’appareil est utilisé en mode manuel et les réglages (ISO, ouverture, vitesse) restent les mêmes pour toutes les lampes. Comme pour l’autonomie où nous l’avions anticipé, ce test est l’occasion de se rendre compte que le lumen n’a pas la même valeur pour tous les fabricants…

BBB Scope 1300

Ferei BL200

Knog Blinder Arc 5.5

Lezyne Deca Drive

Lezyne Super Drive XL

Low Gravity M5

Spanninga Thor

Notre méthode ne permet pas une mesure du flux lumineux (en lumens) mais elle permet de rendre compte de l’éclairage en conditions réelles. Le classement des lampes s’impose alors de lui-même et l’on voit alors qu'il diffère de celui basé sur la puissance affichée par les fabricants.

Sans le moindre doute, c'est la Ferei BL200 qui remporte la palme du meilleur faisceau de lumière. La zone éclairée est très large au devant de la roue mais surtout très loin. Derrière, c'est plus serré entre la BBB Scope 1300, la Low Gravity M5 et la Lezyne Deca Drive que l'on peut classer dans cet ordre. La Spanninga Thor n'est pas bien loin alors que la Knog Blinder Arc 5.5 et la Lezyne Super Drive XL (faisceau ultra étroit) ferment le classement.

Notre avis

Il est toujours difficile de donner une note finale pour chacun des produits, les critères importants pour les uns le sont peut-être moins pour les autres, les pratiques et les préférences diffèrent d'un pilote à l'autre. Enfin, entre en compte la question du budget, les prix des lampes que nous avons sélectionnées s'échelonnent entre 99 et 279 € et, il est bien évident que l'on ne peut pas attendre les mêmes performances pour des produits dont le prix varie de 1 à 3.

Si l'on devait quand même en choisir une, ce serait la Spanninga Thor qui offre une puissance suffisante pour se faire plaisir la nuit, une autonomie généreuse, des fixations et une malette de transport pratiques pour un prix qui sait rester contenu. Pour la puissance d'éclairage, c'est sans conteste la Ferei BL200 qu'il faut choisir mais le budget n'est plus le même. Enfin, sur la troisième marche, la BBB Scope 1300 a beaucoup de détails sympas et un éclairage puissant mais pour se l'offrir, il faudra casser sa tirelire.

Avec la pratique deux lampes s’avèrent nécessaires pour vraiment rouler de nuit, selon les bourses il sera peut être judicieux de partager le budget (ou pas) pour s’équiper de deux lampes complémentaires, une pour le casque et une pour le cintre.

 

Sommaire

  1. Comparatif lampes VTT : introduction
  2. Test lampe BBB Scope 1300
  3. Test lampe Ferei BL200
  4. Test lampe Knog Blinder Arc 5.5
  5. Test lampe Lezyne Deca Drive
  6. Test lampe Lezyne Super Drive XL
  7. Test lampe Low gravity M5
  8. Test lampe Spanninga Thor
  9. Comparatif lampes VTT : résultats

 

Back retour aux articles VTT : Tests, essais

|

Les derniers articles

Test Orange Four RS

Test Orange Four RS

le 21/08/2017 - Commentaire

Masque Cebe Hurricane L

Masque Cebe Hurricane L

le 11/08/2017 - Commentaire

Test Cube Stereo 160 HPA TM

Test Cube Stereo 160 HPA TM

le 20/06/2017 - 2 Commentaire

Fringues Cube AM Series

Fringues Cube AM Series

le 26/04/2017 - Commentaire

Pub

Dernières news

European Outdoor Film Tour 17/18

European Outdoor Film Tour 17/18

// 15/09/2017 //

Nouveautés Cube 2018

Nouveautés Cube 2018

// 30/08/2017 //

Nouvel itinéraire VTT à La Grave

Nouvel itinéraire VTT à La Grave

// 28/08/2017 //

La Mavic Trans-Provence en vidéo

La Mavic Trans-Provence en vidéo

// 30/06/2017 //

Velopolis festival Grenoble

Velopolis festival Grenoble

// 03/05/2017 //

Quarq ShockWiz en location

Quarq ShockWiz en location

// 26/04/2017 //

Pub