VTT Attitude.net
VTT Attitude.net > Articles > Tests, essais > Lampes OZO Electric 1000 et 2000

Lampes OZO Electric 1000 et 2000

Lampe // le 28 novembre 2018 // par boris_the_blade

OZO Electric est une marque française connue pour son kit de conversion qui permet de rendre électrique à peu près n'importe quel vélo. OZO commercialise également des batteries, des pièces détachées pour le vélo électrique mais aussi des éclairages pour le vélo et, c'est ce qui nous intéresse aujourd'hui ! Dans leur gamme de lampes, 2 modèles puissants se prédestinent à notre pratique VTT enduro et nous avons eu l'occasion de les tester lors de nos sorties nocturnes.

Il nous arrive régulièrement de rouler de nuit, au printemps et à l'automne quand les journées sont courtes et que c'est le seul moyen de rouler après une journée de boulot. Il y a 4 ans déjà, on avait fait un gros boulot sur les lampes en comparant un panel de 8 éclairages du marché adaptés au VTT enduro : comparatif éclairages VTT. Aujourd'hui, 2 nouvelles lampes viennent compléter ce dossier.

Déballage

Les lampes OZO sont vendues dans un étui de transport semi-rigide intérieur mousse. C'est propre et net et ce sera bien utile pour protéger le produit et ne pas égarer d'accessoires au fil des utilisations. Pour chaque lampe, le kit contient : la lampe (bien-sûr), la batterie, la fixation guidon, la fixation casque, le chargeur.

Lampes OZO Electric 1000 et 2000 lumens

Lampes OZO Electric 1000 et 2000 lumensLampes OZO Electric 1000 et 2000 lumens

Lampes OZO Electric 1000 et 2000 lumens

La qualité de fabrication des lampes est à la hauteur avec de belles pièces d'alu et des connecteurs étanches, rien à redire. Comme sur la plupart des lampes puissantes du marché, OZO a donc choisi d'utiliser une batterie déportée pour alimenter ses lampes 1000 et 2000 lumens. Cela offre la possibilité de placer la batterie sur le cadre (montage cintre) ou dans la sac à dos (montage casque).

OZO Electric 2000 lumens

  • Modes : 3 puissances + clignotant
  • Batterie : 5200 mAh
  • Autonomie vérifiée : 4h40
  • Poids : 375 g
  • Prix : 159 €
  • Plus d'infos chez OZO Electric

OZO Electric 1000 lumens

  • Modes : 3 puissances + clignotant
  • Batterie : 2600 mAh
  • Autonomie vérifiée : 5h00
  • Poids : 60 g (lampe) + 180 g (batterie)
  • Prix : 89 €
  • Plus d'infos chez OZO Electric

La batterie est montée dans une housse en néoprène qui la protège des chocs et des intempéries. Le modèle 1000 lumens embarque une batterie de 2600 mAh, le modèle 2000 lumens est alimenté par un bloc 5200mAh. Les 2 lampes devraient donc offrir une autonomie équivalente.

Fixation et ergonomie

La fixation sur le cintre se fait par un simple élastique mais qui fait très bien le job : vite installé, vite démonté, maintien excellent sur tous les diamètres de cintre. La fixation sur votre casque se fait par une sangle velcro par l'intermédiaire d'une interface type Gopro. Pour passer d'une fixation à l'autre, il faut passer par votre caisse à outils pour un petit coup de tournevis.

Grâce à un large strap à velcro, la batterie externe se met en place facilement sur tout type de cadre, le câble électrique est à la bonne longueur ni trop court ni trop long.

Question ergonomie de fonctionnement, pas trop de questions à se poser : un seul bouton permet d'allumer, éteindre, changer d'intensité lumineuse. Les 2 lampes disposent chacune de 3 puissances d'éclairage différentes et d'un mode flash. Une pression suffit à passer d'un mode à l'autre. Ce bouton lumineux joue aussi le rôle d'indicateur du niveau de charge de la batterie.

Lors de nos tests, l'indicateur de charge a bien fonctionné sur la lampe 2000 lumens mais il ne nous a pas vraiment aidé sur le plus petit modèle 1000 lumens. La LED a en effet rapidement changé de couleur ... puis a gardé cette même couleur jusqu'à la fin de la batterie. Pas simple de savoir où l'on en était !

Lampes OZO Electric 1000 et 2000 lumens

Lampes OZO Electric 1000 et 2000 lumensLampes OZO Electric 1000 et 2000 lumens

Lampes OZO Electric 1000 et 2000 lumensLampes OZO Electric 1000 et 2000 lumens

Lampes OZO Electric 1000 et 2000 lumens

Sur le terrain

La lampe montée, réglée et allumée, il est temps de passer à l'action et d'aller réveiller les sangliers du coin ! Les 2 lampes ont principalement été testées en fixation guidon, plus pratique pour échanger les lampes entre testeurs à la fin du run. On ne peut toutefois que réitérer le conseil donner dans notre comparatif de 7 lampes VTT : la configuration idéale est d'avoir 2 lampes, une puissante et stable sur le cintre, une sur le casque pour suivre votre regard.

Pour réaliser ce test, nous avons comparé les lampes OZO à deux autres lampes. En référence, la lampe Spanninga Thor qui était sortie en tête de notre comparatif il y a 4 ans pour son rapport qualité / prix. En challenger, nous avons aussi pu les comparer à la lampe Sigma Buster 2000 en test très bientôt.

Les 2 modèles 1000 lumens et 2000 lumens offrent un bel éclairage qui autorise de rouler confortablement en VTT la nuit. Pour attaquer en enduro, vous serez cependant limité avec le modèle 1000 lumens qui fera toutefois une excellente lampe d'appoint pour le casque. La 2000 lumens, avec ses 2 LED, est forcément plus sérieuse et la puissance est bien là !

Il apparait toutefois que l'impression de puissance n'est pas au niveau d'autres lampes aux spécifications équivalentes (par ex la Ferei BL 200 que nous avions testé ou la Sigma Buster 2000 dont le test est à venir). Si on analyse les photos ci-dessous, en particulier pour la lampe 2000 lumens, on voit que l'intensité lumineuse émise par la lampe n'est pas uniformément répartie : l'éclairage est très intense au centre, beaucoup moins à l'avant alors que les côtés sont clairement oubliés. Rouler dans un halo de lumière réduit déjà considérablement le champ de vision et cette gestion de l'éclairage très centré renforce encore cette (mauvaise) sensation.

Question autonomie, OZO indique "jusqu'à 30h" sans plus de détail ce qui ne nous apprend pas grand chose. Pourtant sur le terrain, les lampes assurent question autonomie puisqu'elles ont fonctionné entre 4h30 et 5h à pleine puissance lors de nos différents tests.

OZO Electric 1000 lumens

Lampes OZO Electric 1000 et 2000 lumensLampes OZO Electric 1000 et 2000 lumensLampes OZO Electric 1000 et 2000 lumens

OZO Electric 2000 lumens

Lampes OZO Electric 1000 et 2000 lumensLampes OZO Electric 1000 et 2000 lumensLampes OZO Electric 1000 et 2000 lumens

Conclusion

Les lampes OZO Electric affichent de belles spécifications à un prix compétitif. La qualité de fabrication est au rendez-vous avec un boitier en alu étanche qui inspire la confiance et l'autonomie en pleine puissance est bien là. La puissance d'éclairage n'est en revanche pas au niveau des meilleures, OZO doit encore travailler au niveau de l'optique pour la canaliser et homogénéiser le faisceau. Associées l'une à l'autre, la 2000 lumens sur le guidon, la 1000 lumens sur le casque, les lampes OZO peuvent former un excellent combo pour souder dans les bois sans vous mettre à découvert.

Les avantages

  • Autonomie
  • Qualité perçue
  • Boîte de transport

Les inconvénients

  • Répartition du faisceau lumineux
  • Pas simple de passer d'une fixation à l'autre (casque / guidon)

 

Back retour aux articles VTT : Tests, essais

|

Les derniers articles

Cube Stereo 140 HPC TM

Cube Stereo 140 HPC TM

le 14/11/2018 - Commentaire

Test SRAM Eagle 12

Test SRAM Eagle 12

le 05/10/2018 - Commentaire

Veste Cube AM Windvest

Veste Cube AM Windvest

le 27/09/2018 - Commentaire

Sigma Sports Rox 11.0

Sigma Sports Rox 11.0

le 17/08/2018 - 3 Commentaire

Casque Bolle Trackdown

Casque Bolle Trackdown

le 10/07/2018 - Commentaire

Pub

Dernières news

Un vététiste abattu en Haute-Savoie

Un vététiste abattu en Haute-Savoie

// 15/10/2018 //

VTT dans le Dévoluy

VTT dans le Dévoluy

// 25/06/2018 //

EWS : point après 2 étapes

EWS : point après 2 étapes

// 11/04/2018 //

Radon Epic Enduro

Radon Epic Enduro

// 19/03/2018 //

Reprise dans le sud

Reprise dans le sud

// 19/03/2018 //

Courses VTT dans les Hautes-Alpes

Courses VTT dans les Hautes-Alpes

// 19/02/2018 //

Pub