VTT Attitude.net
VTT Attitude.net > Actualité > Eric Barone vers un nouveau record de vitesse

Eric Barone vers un nouveau record de vitesse

le 28 février 2013 // par boris_the_blade

Si vous êtes un jeune chien fou du VTT, vous ne connaissez peut être pas Eric Barone ... Mais si vous roulez depuis plusieurs années, ses records de vitesse sur neige ou sur des volcans sauvages à l'autre bout du monde vous ont certainement fait rêver.

La carrière d'Eric commence par une première mondiale : un backflip en moto trial réalisé en 1993 puis des cascades pour le cinéma notamment en scooter dans le film Taxi. Eric goûte ensuite au VTT et se tire la bourre avec Christian Taillefer pour établir un record de vitesse en VTT qu'il détient aujourd'hui sur terre et sur neige : 172,661 km/h réalisé le 4 nov. 2001 sur le Cerro Negro, volcan actif du Nicaragua et, attention les yeux, 222,22 km/h le 21 avril 2000 aux Arcs. En 1995, Eric roule sur les courses de VTT de descente et devient champion du monde master de DH.

Eric remonte sur le VTT l'an dernier, à l'âge de 52 ans, avec la ferme intention de mettre à mort son propre record. La tentative échoue mais Eric a vaincu ses démons après sa terrible chute de 2001 où la douille de direction de son vélo avait cédé à près de 170km/h. Il remet le couvert en 2013 avec toujours le même investissement, le même professionalisme et un goût prononcé pour l'innovation. Son défi est sportif, mais également technique que ce soit pour améliorer l'aérodynamisme du vélo et son pilote, améliorer les matières utilisées pour la combinaison et le casque ou bien encore pour damer la piste avec une grande précision.

Eric Barone roule sur l'Etna, ses premiers tours de roue sur un volcan, en 1997. 222,22 km/h aux Arcs en 2000, Eric Barone réalise le record du monde de vitesse en VTT. Eric Barone lors de ses essais en soufflerie de février 2012, casque combinaison et vélo seront revus avant la Speed Week.

photos : page facebook d'Eric Barone

A un mois de la Barone Speed Week, Eric répond à quelques questions.

Tu détiens le record de vitesse en VTT à 222,22 km/h, alors pourquoi être remonté sur le vélo l'an dernier, douze ans après ?

Je tente ce record par plaisir de la re découverte de la chose et, pour savoir où étaient, à 52 ans, mes nouvelles peurs. Je le fais quelque peu par stratégie aussi, vis à vis de ma vie professionnelle d'aujourd’hui. En conclusion, cette tentative est un besoin intrinsèque et personnel me permettant d’exister et d’être à ma place aujourd’hui.

Le matériel a considérablement évolué depuis ta dernière tentative, quelles sont les évolutions qui vont t'aider le plus pour ton record ?

Les évolutions sont dans l’ensemble du VTT : les cadres sont plus solides, les réglages plus variés (angle de chasse, longueur de bases), la puissance de freinage accrue et l'ingénierie sur l’aérodynamique a aussi fait beaucoup de chemin.

Pour passer les 200 km/h sur la neige, on utilise quels pneus ?

J'utilise des pneus de descente par sécurité. Ils sont certes moins performants que des pneus country qui sont plus fins donc plus aérodynamiques. Les pneus de descente offrent beaucoup plus de grip au départ, ce qui est la clé du run réussi ...

On imagine que pour préparer ce record, tu dois avoir des journées bien remplies. A quelques semaines de la tentative, comment s'organise une journée type d'Eric Barone ?

2 journées types
1er exemple de journée : Levé 6h du matin pour faire 3/4h de bureau et 400 à 600 Km de voiture pour des rendez-vous avec des sponsors potentiels et le soir vers 7h, je fais 45mn de musculation spécifique si le temps me le permet.
2ème exemple de journée : lever 7h 30, amener les enfants à l’école, bureau de 8 à 12h, déjeuner maison en famille et entrainement sur les Monts Jura, neige à pieds (raquette style lapineige), ski, entraînement méthode XO7® aérobie et abdominale + musculation même méthode.
Je varie entre ses activités sportives et du squash que j’adore. J’aimerais sincèrement ne faire que me préparer physiquement ce qui renforcerait mon mental. Mais les budgets sont difficiles à trouver alors je dois m’adapter et mon équipe aussi.

A l'occasion de ta tentative, tu organises cette année la Barone Speed Week où l'on verra d'autres sportifs affoler le compteur, peux-tu nous présenter cet évènement ?

La “Barone Speed Week” se veut être un évènement de type nouveau où tous les interdits de la glisse peuvent venir s’exprimer, pas obligatoirement pour un record, mais pour montrer leur savoir faire et leur activité “si celle-ci est dans un esprit de recherche de développement, d’innovation” (nous n’accepterons pas des OVNI de la glisse).
La “Barone Speed Week” propose des services comme une assistance ingénierie aérodynamique mais pas que cela, un suivi complet, un accompagnement à l’objectif, dans le but d’augmenter la sécurité tout en augmentant la performance. L’objectif futur est de proposer dès 2014 une “Barone Speed Tour” ou une “Barone Parcours Speed” offrant un outil pour les bikers souhaitant s’initier à la vitesse sur neige. On imagine une finale soit en France ou en Chine ou en Russie, finale qui sera ouverte aux machines existantes souhaitant se développer.
La “Barone Speed Week” est en mesure de proposer par son équipe polyvalente un pack global et clés en mains d’accompagnement, coach global ingénierie, coach global physique et mental, un service professionnel en communication et surtout de la bonne humeur et de la justesse dans le management.

Barone Speed Week 2013

La suite de l'aventure sera bien sur à suivre sur VTT Attitude, en attendant, toute l'équipe lui souhaite une bonne préparation.

Pub

Partenaires

pub