VTT Attitude.net
VTT Attitude.net > Actualité > Crankworx Les 2 Alpes : slopestyle

Crankworx Les 2 Alpes : slopestyle

le 07 juillet 2014 // par boris_the_blade

Après la pluie du vendredi qui a complètement bousculé le programme du week-end, le Slopestyle a pu se dérouler dans les meilleures conditions (aka sans vent et sous un soleil intermittent) ce samedi aux 2 Alpes. Le gratin du slopestyle mondial est là pour en découdre sur un parcours subtilement revu depuis l'an dernier (voir slopestyle Crankworx Les 2 Alpes 2013).

Tout le programme est concentré sur la journée du samedi avec trainings de 13 à 16h30 puis manche finale en 2 runs de 17 à 19h. Le public des 2 Alpes a répondu présent mais reste bien clairsemé pour un évènement de cette classe. La route nationale fermée pour une course cycliste n'a surement pas aidé les gens à se rendre sur place ...

Les modifs apportées au slopestyle ont permis de passer encore d'avantage de tricks, en revanche, le nouveau module, l'open loop, une sorte de "looping" mi-bois mi-terre ouvert sur le haut avait le mérite d'être bien original mais n'a fait l'unanimité ni chez les riders ni chez nous. Il cassait en effet la fluidité du run avec une récep bien violente et peu de riders l'ont finallement tricksé.

Ce week-end aux 2 Alpes, Anthony Messere avait clairement le run gagnant.

Yannick Granieri en tailwhip sur le gros road gap pendant les trainings.

Du côté des frenchies, Yannick Granieri, qui a shapé le slopestyle, chute sur le premier run et regagne le départ complètement dégouté. Il repars gonflé à bloc (ahah !) pour le second run mais c'est un souci mécanique qui l'arrete cette fois. Il déjante sur l'appel du road gap, balance quand même le tailwhip qu'il avait en tête et réceptionne sur la jante ... le gars a eu bien chaud, le public a bien retenu son souffle.

Sur le second run, on note un nombre malheureusement de nombreuses chutes preuve de la pression que se mettent les riders pour cette première épreuve du FMB World tour. Cam Zink explose son pneu (aussi) à la réception du step down et Brett Rheeder s'en colle aussi une belle sur ce step down (aka the Whale Tail).

Celui qui tire son épingle du jeu, c'est le jeune canadien Anthony Messere, ça n'a pas marché au premier run mais avec son second essai copieusement chargé de tricks replaqués à la perfection, il devance Thomas Genon lui aussi très propre et technique et Sam Reynolds qui prend une belle revanche ici aux 2 Alpes (il y avait laissé 2 vertèbres l'an dernier). Brandon Semenuk n'était pas venu pour acheter du terrain ou un appart' à deux pas de l'Avalanche mais pour scorer. Son run aurait pu être fou mais ne passe pas, dommage ! Antoine Bizet était lui aussi chaud, flippant la plupart des modules en back, en front mais son run ne convinct pas les juges.

Sam Reynolds en nothing, on la voit rarement cette figure mais ça a du style !Gros barspin pour Antoine Bizet.

Slopestyle

1/ Anthony Messere 90.50
2/ Thomas Genon 86.50
3/ Sam Reynolds 80.25
4/ Rogatkin Nicholi 75.50
5/ Godziek Szimon 72.25

Le fameux open-loop, un module classe et original mais pas terrible pour la fluidité du run.

Tailwhip haut de gamme par Thomas Zedja.Brett Rheeder s'en colle une sévère sur ce step-down mais se relève indemne.

MAJ du 8 juillet, ajout de la vidéo officielle. Ca envoie du lourd avec des images qui bougent, enjoy !

Pub

Partenaires

pub