VTT Attitude.net

Maxxis Shorty

Pneu // le 02 octobre 2016 // par laurent

Pour concurrencer le fameux Magic Mary de Schwalbe, Maxxis nous propose le Shorty. Constitué de crampons type motocross, ce pneu s'adresse en théorie à un terrain meuble, voir très légèrement boueux. Je dis bien en théorie car en pratique, nous allons voir qu'il s’en sort mieux que prévu.

Au montage

Les pneus Maxxis ont la réputation d'être facile à monter en tubeless. Et bien je confirme la règle, car le montage s’effectue en 2 min chrono, pas besoin de compresseur pour faire claquer ce pneu, une simple pompe à pieds suffit, et encore moins besoin de prendre le liquide vaisselle de maman pour savonner le pneu. Au diable toutes les graisses de montage et tout autres lubrifiant. On dit ”merci qui ?“ Merci Maxxis! Monté à l’avant de mon Canyon Strive en section 2.30, sur une roue E-thirteen TRS+ puis quelques mois après sur une roue Mavic XL Pro Ltd.

Maxxis ShortyMaxxis Shorty

Maxxis Shorty

Sur terrain ultra boueux

Oui messieurs, j’ai participé à l’enduro du Beaufortain 2016, et j’ai eu le privilège d’offrir la Thalasso à mon nouveau Maxxis Shorty, et bien je dois vous avouer que j’étais plus que content d’avoir chaussé ce pneu avant de partir dans le Beaufortain, car il m’a sauvé plus d’une fois. Avec ses crampons espacés et mi-long, j’ai réussi à garder un bon grip dans 80% des cas. Les 20% restant étant les parties ultra boueuses, ou il aurait fallu un vrai pneu mud. A noter que ce Shorty débourre super bien, l'espacement entre les crampons n’y est pas pour rien.

Sur terrain meuble et humide

Sur un sol meuble et avec des conditions humides, autant vous dire tout de suite, le Shorty est dans son élément, tel un un alcoolique au PMU du coin. Les crampons semi longs s’enfoncent aisément dans la terre, assurant un grip extra lors des freinages puissants. Le Shorty se montre bluffant sur les passages en dévers avec des racines humides. On peut détendre l’index du levier de frein et faire confiance à Maxxis. Comparé à un pneu comme le Maxxis High Roller 2, la différence de comportement est flagrante sur ce genre de terrain. Lorsqu’on met de l’angle pas de surprise, ça accroche bien, si on penche de trop, on sent le décrochage arriver, c’est plutôt rassurant.

Maxxis ShortyMaxxis Shorty

Maxxis Shorty

Sur terrain sec

Sur un terrain sec, type pistes de DH en plaines, avec des virages relevés, le Shorty est un peu moins performant que ses confrères High Roller 2 ou Minion DHF, malgré tout il s’en sort plutôt bien grâce à une gomme de qualité. Pour assurer le coup je baisse d’un poil la pression du pneu, et je fais l’effort de bien me positionner sur l’avant du vélo. Du coup cette différence de comportement se fait ressentir sur les freinages, il faudra donc adapter son pilotage sur ce genre de terrains. Attention aussi au décrochage, sur les sols secs et un peu durs, le décrochage est bien moins progressif qu’un Minion DHF par exemple.

Sur terrain rocailleux

Sur un terrain rocailleux de haute montagne ou du sud de la France, le Shorty est moins à l’aise. On pouvait s'en douter, avec ses crampons semi long et espacés, il n'est pas taillé pour ce genre de terrain. La seule solution est de baisser encore un peu la pression, au risque de pincer, voir de déjanter. Attention sur ce type de terrain, le Shorty s’use rapidement, mais il résiste aux rochers et autres cailloux aiguisés.

Maxxis Shorty

Infos techniques

  • Taille : 27,5" x 2,3"
  • Prix : 65€
  • Poids : 880g
  • Gomme : EXO 3C MaxxTerra
  • Tubeless Ready

Conclusion

Après 1000 km de roulage agressif, dans toutes les conditions possibles, et sur tous types de terrains possibles, je valide le Shorty. Il ne montre pas de traces d’usure rapide, ou de déchirement de crampons. Par le passé j’ai eu roulé avec un Schwbale SnakeSkin TrailStar, et au bout de 1000 km je perdais des crampons latéraux. Alors si vous êtes à la recherche d’un pneu polyvalent que vous puissiez garder toute l’année, quelques soient les saisons, et que vous n’êtes pas du genre à alterner de pneus en fonction des prévisions d’Evelyne Dheliat, alors ce Maxxis Shorty est pour vous. A condition de ne pas habiter dans le sud de la France, au risque de le voir fondre comme neige au soleil sur les sols secs et rocailleux. Pour les pressions utilisées, je varie entre 1.6 et 1.8 selon les types de terrains et de sorties.

Petit conseil bonus

Pour gagner encore en grip, quitte à perdre en durée de vie, il est possible de faire des petites coupes perpendiculaire à l’axe de la roue et sur les crampons du dessus du pneu.

Maxxis Shorty

Si vous êtes passés à côté, aller vite faire un tour sur notre dossier sur les pneus VTT qui sera votre allié pour comprendre comment est constitué un pneu et détailler les nombreux choix qui existentent chez les fabricants.

Enregistrer

 

Back retour aux articles VTT : Tests, essais

|

Les derniers articles

Masque Cebe Hurricane L

Masque Cebe Hurricane L

le 11/08/2017 - Commentaire

Test Cube Stereo 160 HPA TM

Test Cube Stereo 160 HPA TM

le 20/06/2017 - 1 Commentaire

Fringues Cube AM Series

Fringues Cube AM Series

le 26/04/2017 - Commentaire

Cube Freeride 20+

Cube Freeride 20+

le 19/09/2016 - Commentaire

Pub

Dernières news

La Mavic Trans-Provence en vidéo

La Mavic Trans-Provence en vidéo

// 30/06/2017 //

Velopolis festival Grenoble

Velopolis festival Grenoble

// 03/05/2017 //

Quarq ShockWiz en location

Quarq ShockWiz en location

// 26/04/2017 //

Lost in the Swell de retour

Lost in the Swell de retour

// 20/04/2017 //

Journée Népal Avec Tito Tomasi

Journée Népal Avec Tito Tomasi

// 05/12/2016 //

Idées cadeaux Noël 2016

Idées cadeaux Noël 2016

// 24/11/2016 //

Pub