VTT Attitude.net
VTT Attitude.net > Articles > Tests, essais > Test Cube Stereo 160 HPA TM

Test Cube Stereo 160 HPA TM

VTT enduro // le 20 juin 2017 // par laurent

Après la présentation en détail, on passe au test du Cube Stereo 160 HPA avec le ressenti de Laurent qui a commencé à rouler cette monture au début de la saison. Il nous livre son ressenti après quelques mois à enchaîner les épingles serrées, les virages relevés, les drifts de cochons, les pierriers défoncés et les sauts avec son nouveau bike.

Sur le papier

On ne le présente plus, modèle phare de la célèbre marque Allemande Cube, le Stereo, ici en version 160 HPA TM. Avec ses 160mm de débattement avant et arrière et il s’oriente clairement sur une pratique enduro.

Quand je découvre la monture pour la première fois avec mes yeux d’enfants lors de l’ouverture d’un nouveau cadeau, je constate tout de suite que ça respire la solidité, c’est Allemand me direz vous. Notamment au niveau de la biellette basculante, où l’épaisseur de l’alu semble surdimensionnée. Précisons que ce châssis conserve bien sûr le fameux triangle arrière (en alu) à quatre points de pivot et parallélogramme déformable que l’on retrouve sur toute la gamme des tout-suspendus de 120 à 160 mm de débattement.

Cube Stereo 160 HPA 27,5 TM 2017

Géométrie

Côté géométrie (pour un cadre en taille M), on retrouve des côtes assez modernes : un angle de direction de 66°, un angle de tube de selle de 75,2° et un boîtier de pédalier perché à -14 mm. Le reach se positionne à 428 mm. Les bases affichent 435,5 mm. Cube suit la tendance des standards, puisque le cadre adopte le standard boost à l’avant comme à l’arrière (axes de 148 et 110mm).

Équipement

En ce qui concerne les suspensions Cube fait confiance à RockShox pour la fourche, avec la pike RC, un grand classique dans le monde du VTT, et à Fox pour l’amortisseur, avec le nouveau Float X. Côté transmission, on retrouve une cassette SRAM XG, un dérailleur SRAM X1, et le pédalier Race Face AEffect. Équipé de roues DT Swiss (tubeless) chaussées de pneus Schwalbe Super Gravity, d’un poste de pilotage Race Face en 35mm qui respire la solidité, d’une tige de selle RockShox Reverb 150 mm, et d’une paire de freins Guide RS.

A noter que, contrairement au modèle 2016, le modèle Stereo 2017 s’équipe d’un amorto à bonbonne, de pneus DH, il se veut prêt à s’aligner sur les courses d’enduro pour jouer le chrono. Ce cube Stereo 2017 est donc prêt à en découdre et c'est une belle évolution ! Retrouvez notre bikecheck du Cube Stereo 160 HPA TM de l'an dernier.

Mais avant toutes choses, les réglages, j’opte pour 55 psi dans la fourche avec 2 tokens, et un sag d’environ 25%. Pour l’amortisseur, je suis un plus gourmand, je pars avec un SAG de 30%.

Cube Stereo 160 HPA 27,5 TM 2017Cube Stereo 160 HPA 27,5 TM 2017

Cube Stereo 160 HPA 27,5 TM 2017Cube Stereo 160 HPA 27,5 TM 2017

Le testeur

Laurent roule en enduro dans la région Grenobloise et ses environs avec une pratique mélangeant vélo de montagne, courses d'enduro et DH. Il est connu pour son style de Goret #casseurderoues (ou #balancetaroue). Amoureux des belles machines, il a pu entre autre ces dernières années chevaucher du Lapierre Zesty, du Orange Alpine, et l'année dernière un Canyon Strive Race. Il a choisi pour cette année 2017 de nous accompagner dans nos aventures aux guidons de nos Cube Bikes ! Nul doute que son Stereo 2017 va en voir de toutes les couleurs.

Sur le terrain: ça monte comment ?

Une fois positionné sur le vélo, avant même les premiers tours de roues, on sent tout de suite que la position est bonne, bien droit sur la selle, nul doute que le rendement va être bon. Avec mes 1m74 ce Cube Stéréo en taille M me va comme un gant, ni trop long ni trop court.

Dès les premiers mètres de pédalage je constate avec grande surprise que ça roule beaucoup mieux que je n'aurais pu l’imaginer. Pour un enduro c’est plus que surprenant, on a presque l’impression d’être sur un gros vélo de All Mountain. Comparé à mon précédent vélo, un Canyon Strive Race en taille M, la différence de rendement est très clairement notable, le Cube Stereo semble être 10 à 20% plus efficace. On peut très facilement s'imaginer faire de grosses sorties montagne avec. Sur les longues ascensions, il ne faudra pas hésiter à mettre l’amortisseur en position ferme ou medium, afin de filtrer les effets de pompage de l’amortisseur, car le Stéréo à tendance à pomper. A la montée je l’utilise donc principalement en mode fermé, et de temps en temps en mode medium, là où le grip est nécessaire. Quand la pente s’énerve le bike n’a pas de fâcheuse tendance à cabrer, de quoi sortir des passages délicats sans pour autant avoir un gros bagage technique. De plus, le boitier de pédalier étant relativement haut, ça limite les frottements du sabot.

Concernant le plateau 32 Race Face montée d’origine, il est un peu dur à tirer pour rouler dans nos régions montagneuses, il a vite été changé par un plateau Race Face de 28, qui est plus en accord avec les petites cuisses de poulet du testeur :) .

Cube Stereo 160 HPA 27,5 TM 2017Cube Stereo 160 HPA 27,5 TM 2017

Cube Stereo 160 HPA 27,5 TM 2017Cube Stereo 160 HPA 27,5 TM 2017

Et ça descend comment ?

La montée c’est bien, mais la descente c’est mieux, alors passons aux choses sérieuses. Bien évidemment pour tester un nouveau vélo, rien de mieux que d’aller sur ses terrains de jeux favoris.

Arrivé en haut de la première bosse, il est temps de s’équiper, masque, genouillères, et il ne reste plus qu’à ouvrir grand l’amortisseur et s’élancer dans la pente. Dès les premiers virages on sent tout de suite le travail de la suspension arrière qui fonctionne à merveille avec l’amortisseur Fox Float X. La roue est littéralement scotchée au sol. Un pure bonheur. Les premières lignes droites sont rapidement avalées, le vélo ne bronche pas, le comportement est sain. Côté freinage, la roue arrière épouse parfaitement le terrain sans rebond, le freinage est des plus efficaces. Les guide RS avec les disques de 180 mm font le taff, mais il ne faudra pas hésiter à passer sur un disque de 200 mm à l’avant pour s’aventurer en station cet été.

Changement de terrain, je m’aventure sur du single technique, mélangeant épingles ultra serrées, pif-paf, marches en épingles..Etc. L’assaut est donné, connaissant le single par coeur comme ma prière du soir, je lâche les freins avec l’objectif de fumer du crampon. Le vélo témoigne une fois de plus de sa solidité, ça ne bronche pas et aucun bruit parasite n’est perfectible, les épingles sont avalées sans difficulté, ce nouveau Stéréo tourne dans un mouchoir de poche, pourtant il affiche 1179 mm d'empattement en taille M, soit seulement 9 mm de moins que ma précédente monture (Canyon Strive Race en M), et il me donne l'impression d’être beaucoup plus court tellement il est simple à manoeuvrer. Bien positionné au dessus de la selle, les dévers sont maîtrisés sans difficulté, la cinématique fait bien son travail.

C’est donc tout naturellement que je hausse le rythme, jusqu’à faire quelques petites fautes en sortie de virage, mal positionné au dessus de la selle, là où par le passé mon précédent vélo aurait perdu l'adhérence, le Stéréo assure et rassure et reste scotché au sol, même pas besoin de déclipser pour se rattraper, la chute est éviteé, je suis bluffé. Une fois la roue avant placée le vélo suit la trace sans broncher, il ne bronche tellement pas qu’il est même difficile de le prendre en défaut, alors si vous cherchez un vélo joueur, que vous êtes un aficionado de la mise en travers avant chaque virage et chaque courbe, alors passez votre chemin, ce vélo joue plus dans la catégorie du premier de la classe qui fait le travail à merveille, mais qui n’est pas là pour rigoler. J’en profite pour aller bousculer le bike sur du cassant et ultra rapide, je n’irai pas jusqu’à qualifier le bike d’un véritable rail, mais il est stable, il taille droit et surtout reste confortable quel que soit le terrain.

Au fil des différentes descentes j’ai quand même noté que j’arrive assez facilement en butée de l’amortisseur, pourtant la pression est bonne, il faudra donc que je réfléchisse à revoir la progressivité du Float Flox X en jouant sur un changement de cales en interne.

Ayant testé différents terrain avec ce nouveau Cube Stéréo il était temps pour moi de voir ce qu’il donne sur les sauts, c’est donc toujours dans la périphérie Grenobloise que je me suis aventuré pour enchaîner double, road gap, step down. Le vélo est sain sur les sauts, pas d’effets de poussées vers l’avant ou autre. Ce Stéréo me surprend encore par ses aptitudes à jouer sur tous les tableaux.

Cube Stereo 160 HPA 27,5 TM 2017Cube Stereo 160 HPA 27,5 TM 2017

Cube Stereo 160 HPA 27,5 TM 2017

Cube Stereo 160 HPA 27,5 TM 2017Cube Stereo 160 HPA 27,5 TM 2017

Au final ça donne quoi alors ?

Moi qui cherchait depuis longtemps un vélo me permettant de m’aventurer sur des grosses sorties montagnes, mais aussi de m’aligner sur des courses d’enduro et durant la saison bien évidemment de m’envoyer quelques sauts en stations, je crois que j’ai trouvé la monture idéale. Ce Cube Stéréo 160 HPA TM surprend par sa grande polyvalence, et reste facile d’accès tout en étant ultra performant.

Equipement détaillé

CADRE HPA Ultralight, Advanced Hydroform, Triple Butted, ETC 4-Link, ISCG Mount, Boost148, AXH
COULEUR raw´n´flashorange
FOURCHE Rock Shox Pike RC Solo Air, Maxle stealth, Tapered, 160mm
AMORTISSEUR Fox Float X, 200x57mm, Open/Medium/Firm Mode, EVOL Air Canister
JEU DE DIRECTION FSA 1.5E ZS, Tapered, Top Zero-Stack 1 1/8" (OD 44mm), Bottom Zero-Stack 1 1/2" (OD 56mm)
GRIPS Race Grip, 1-Clamp
DÉRAILLEUR ARRIÈRE Sram X1, Type2, 11-Speed
ANTI-D : e*thirteen TRS+ 1X Chain Guide, ISCG05
PÉDALIER Race Face Æffect SL 32T, 175mm
CASSETTE Sram XG-1175, 10-42T
CHAÎNE Sram 11-Speed SHIFTERS Sram X1 Trigger
FREINS Sram Guide RS, Hydr. Disc Brake (180/180)
ROUES DT Swiss CSW AM 2.7 Straightpull Wheelset, 28/28 Spokes, 15mm / X12 Boost, 584x25C, Tubeless Ready
PNEU AVANT Schwalbe Magic Mary 2.35, Super Gravity, VertStar Tubeless Easy
PNEU ARRIÈRE Schwalbe Rock Razor 2.35, Super Gravity, TrailStar, Tubeless Easy
SELLE SDG Fly MTN 2
TIGE DE SELLE Rock Shox Reverb Stealth 31.6mm, 440x150mm (390x125mm for smallest frame size)
TAILLE 16", 18", 20", 22"
POIDS 13.8 kg

Les avantages

  • Polyvalence
  • Rendement au pédalage
  • Maniabilité
  • Adhérence

Les inconvénients

  • Effet de pompage notable au pédalage
  • Manque une protection de down tube
  • J’aurais aimé un cintre de 800 mm pour avoir le choix de le recouper en 780 mm

Les commentaires sur cet article

Par Maxime, le 2017-09-17

Hello, J'ai fait l'acquisition récemment d'un Cube Stereo 160 Carbon, et en effet, comme bien expliqué dans l'article, ce vélo est capable de tout faire. Seul petit bémol, la selle étant assez haute et droite, cela peut gêner en DH station surtout si elle est réhaussée par une tige de selle télescopique. Sinon rien à redire, c'est parfait pour tout faire. Avec ces 12.4kg en carbone, on pourrait presque faire de la route en chaussant des boyaux ;-p

Par Jack, le 2017-07-17

Est-ce que vous fournissez le tracé GPS de votre session de test? Je serai intéressé par le même modèle mais j'avoue que je n'aurai pas dit non pour un tracé histoire de l'analyser (et voir pour refaire le même test si possible)

 

Back retour aux articles VTT : Tests, essais

|

Les derniers articles

Test Orange Four RS

Test Orange Four RS

le 21/08/2017 - Commentaire

Masque Cebe Hurricane L

Masque Cebe Hurricane L

le 11/08/2017 - Commentaire

Fringues Cube AM Series

Fringues Cube AM Series

le 26/04/2017 - Commentaire

Maxxis Shorty

Maxxis Shorty

le 02/10/2016 - Commentaire

Pub

Dernières news

European Outdoor Film Tour 17/18

European Outdoor Film Tour 17/18

// 15/09/2017 //

Nouveautés Cube 2018

Nouveautés Cube 2018

// 30/08/2017 //

Nouvel itinéraire VTT à La Grave

Nouvel itinéraire VTT à La Grave

// 28/08/2017 //

La Mavic Trans-Provence en vidéo

La Mavic Trans-Provence en vidéo

// 30/06/2017 //

Velopolis festival Grenoble

Velopolis festival Grenoble

// 03/05/2017 //

Quarq ShockWiz en location

Quarq ShockWiz en location

// 26/04/2017 //

Pub