VTT Attitude.net
VTT Attitude.net > Articles > Tests, essais > Genouillere Dakine Slayer

Genouillere Dakine Slayer

Protection // le 05 aout 2019 // par boris_the_blade

On pourrait commencer cet article par vous énumérer les bienfaits des genouillères en enduro mais je crois que vous êtes déjà tous convaincus de leur utilité pour protéger nos fragiles articulations tant exposées ? Alors passons directement aux choses sérieuses en vous présentant notre test du modèle Dakine Slayer, une genouillère souple qui promet beaucoup de confort.

A la base, la genouillère n'est déjà pas la protection la plus pénible à porter mais avec l'avènement des matières souples qui durcissent à l'impact (ou rhéoépaississante) comme le bien connu D3O, les fabricants peuvent maintenant proposer des modèles qui se font carrément oublier.

Le déballage

Et pour se faire oublier lors de longues sorties enduro, Dakine a conçu les Slayer comme une chaussette maintenue en place par un grip silicone et dotée d'un pad de protection souple. Le pad de protection, dans le matériau rhéoépaississant maison baptisé DK Absorbing Foam, est pré-formé pour épouser la forme de votre genou.

  • Certification : EN1621-1 Level 1
  • Taille : S, M, L, XL
  • Poids : 390 (taille L)
  • Prix : 69,90 €
  • Plus d'infos chez Dakine

Genouillères Dakine Slayer 2019

Genouillères Dakine Slayer 2019Genouillères Dakine Slayer 2019

Genouillères Dakine Slayer 2019

La protection monte bien haut au-dessus du genou et tient en place sur la cuisse grâce au couple élastique et large grip silicone qui marche très bien, pas de strap à régler. J'avais déjà connu ce système sur les Troy Lee Design KG 5400 qui m'avaient plu mais dont le maintien avait fini par se dégrader. On est chez Dakine sur une bande agrippante (en haut et en bas) qui semble bien plus sérieuse et un élastique large qui associés l'un à l'autre, inspirent la confiance.

Sur l'avant, le pad est protégé de l'abrasion par un tissu résistant en fibre aramide alors qu'à l'arrière l'aération a été privilégiée avec une ouverture pile derrière le genou et un tissu perforé aéré mais qui semble malgré cela bien solide. Pour les plus curieux d'entre vous, son petit nom est Ariaprene Pro.

Sur les trails

Pour le choix de la taille, je m'en suis tenu aux indications données par Dakine dans leur sizechart bien précis. Avec 46 cm de tour de cuisse et 42 de tour de mollet, je tombe pile au milieu de la taille L et je me sens parfaitement bien dans cette taille. Au premier essai, je me suis trouvé un peu compressé pour quelques minutes comme quand on enfile une chaussette de contention mais cette sensation s'est rapidement dissipée.

La protection est très fine, très proche du corps y compris au niveau du pad et remonte bien haut sur la cuisse, il n'y a alors pas d'interférence entre votre short et la genouillère. Elle se porte également sans problème sous un pantalon.

Une fois bien placée sur le genou, la Dakine Slayer offre une excellent confort, on sent la protection bien sûr mais le pad pré-formé épouse parfaitement le genou et se fait clairement oublier. Sur le bike, que ce soit en pédalage comme en descente, le constat est le même, la genouillère est discrète et ne limite jamais vos mouvements. En plus de 3 mois de test, j'ai eu l'occasion de la tester sur tous les types de sorties, y compris sur des sorties longues en montagne de 3 à 4 heures sans la moindre gêne. 

La seule irritation que j'ai pu avoir sur la première sortie était lié aux étiquettes (nombreuses) présentes à l'intérieur de la cuisse que je me suis empressé de trancher sans pitié. Depuis tout est OK. En ce qui concerne la ventilation, le combo tissu perforé et large ouverture de l'arrière est bien efficace. Sur l'avant, comme toute genouillère, vous aurez plus chaud que si vous n'en portiez pas mais c'est tout à fait supportable.

Genouillères Dakine Slayer 2019

Genouillères Dakine Slayer 2019Genouillères Dakine Slayer 2019

Genouillères Dakine Slayer 2019

On en arrive au délicat et subjectif sujet de la protection. Qu'on se le dise, on ne s'est pas mis des grands plats sur les genoux pour valider la protection après examen chez le radiologue. On note en revanche que la genouillère couvre très bien la rotule puisqu'elle descend relativement bas et que malgré sa relative finesse, le pad inspire la confiance. Par contre, elle n'offre pas de protection latérale comme c'était le cas sur des genouillères plus classiques comme les Cube Action Team. Les quelques glissades que j'ai pu me mettre ces derniers mois valident en tout cas l'excellent maintient en place de cette Dakine Slayer

Une genouillère qui protège bien, c'est avant tout une genouillère que vous portez à chaque sortie, pas celle qui reste au placard parce que trop lourde, trop chaude, ...

Le contact avec le sol valide aussi la résistance à l'abrasion de tissu en fibre aramide qui enrobe le pad. Concernant la durabilité justement, pas grand chose à signaler, les coutures semblent solides et la Dakine Slayer ne s'est pas détendue malgré des passages répétés en machine (à 30°C pas plus). Je complèterai l'article s'il il y a du nouveau à signaler à ce sujet.

Avec ce modèle Slayer (qui se décline aussi en coudière), Dakine propose un produit solide et parfaitement adapté à notre pratique. Cette genouillère offre une belle couverture de l'articulation avec un pad qui descend assez bas pour cette catégorie de protection. Elle offre l'avantage de pouvoir être portée en permanence, y compris sur des sorties longues (testé et approuvé). Le tarif de 70 € est dans la moyenne de la concurrence et en phase avec la qualité du produit, vous pouvez foncer !

Les avantages

  • Le confort
  • L'excellent maintient
  • La solidité
  • Le niveau de protection

Les inconvénients

  • Pourquoi tant d'étiquettes ?

 

Back retour aux articles VTT : Tests, essais

|

Les derniers articles

Lunettes Julbo Stony

Lunettes Julbo Stony

le 30/05/2019 - Commentaire

Zefal Deflector FM20

Zefal Deflector FM20

le 24/05/2019 - Commentaire

Sigma Buster 2000

Sigma Buster 2000

le 01/05/2019 - Commentaire

Cube Stereo 140 HPC TM

Cube Stereo 140 HPC TM

le 14/11/2018 - 1 Commentaire

Pub

Dernières news

Championnat de France VTT DH

Championnat de France VTT DH

// 20/07/2019 //

Nouveau bike : Cube Stereo 150

Nouveau bike : Cube Stereo 150

// 03/03/2019 //

Bonne année 2019

Bonne année 2019

// 31/01/2019 //

Un vététiste abattu en Haute-Savoie

Un vététiste abattu en Haute-Savoie

// 15/10/2018 //

VTT dans le Dévoluy

VTT dans le Dévoluy

// 25/06/2018 //

EWS : point après 2 étapes

EWS : point après 2 étapes

// 11/04/2018 //

Pub