VTT Attitude.net
VTT Attitude.net > Articles > Évènements > EWS #3 Les 2 Alpes

EWS #3 Les 2 Alpes

Les 2 Alpes // 6 & 7 juillet 2013 // par boris_the_blade

Troisième course des Enduro World Series (EWS pour les intimes), troisième succès d'un français et troisième succès tout court ! Après Punta Ala et Val d'Allos, l'histoire du tout jeune championnat de VTT enduro s'écrivait ce week-end aux 2 Alpes avec le Cannondale Enduro, première épreuve du festival des Crankworx.

3ème épreuve et 3ème format de course différent avec une journée consacrée aux reconnaissances, le samedi et un dimanche reservé aux chronos avec 4 spéciales à enchaîner. Un format qui a l'avantage de garantir une bonne équité entre tous les participants puisque chacun peut effectuer un nombre raisonnable de recos. Les parcours n'étant dévoilés que la veille, les plus acharnés ne peuvent pas venir poncer les spéciales une semaine à l'avance et c'est plutôt un bon point.

Au menu des chronos :

  • grosse entrée en matière avec la spéciale 1, sans conteste la plus physique de l'épreuve, celle où de gros écarts vont se creuser. Single track, terrain bien sauvage où la trace est matérialisée par des rubalises et où il va falloir repérer les meilleures coupes, et surtout énorme pédalage, ça va saigner,
  • la seconde spéciale commence tranquillement par une piste à 4x4 où la recherche de vitesse est la clé, puis une bonne section trialisante (la plus chaude du week-end), piste à 4x4 à nouveau et final DH,
  • la 3ème spéciale est totalement typée DH, de la pente, de la poussière, des ornières pour une arrivée dans la station sur une petite voie romaine ultra-défoncée et passer la ligne d'arrivée devant l'Avalanche (... les habitués connaitront)
  • toujours bien dans la pente, la 4ème spéciale compte aussi quelques relances et se termine au milieu du slopestyle.

Spéciale 1 : Le départ se fait dans l'ordre inverse des dossards, comme sur une finale de coupe du monde de DH, les meilleurs s'élancent en dernier et donc tard. Vers midi, les tops se coltinent donc le gros pédalage sous un soleil de plomb et Jey Clémentz frappe un grand coup, et pose 25 secondes à tout le monde. Jared Graves, actuel leader du général, termine 19ème, il a perdu gros.

Spéciale 2 : La suite, moins physique, devrait être plus favorable aux descendeurs mais Clémentz a l'avantage et les capacités de contrôler son avance. Après la crevaison de Barel dans la 2, Vouilloz (qui signe le scratch) s'affiche comme le plus grand rival du rider Cannondale.

Spéciale 3 : Après la pause qui va bien, il est l'heure de la spéciale 3 où les descendeurs vont pouvoir faire parler la poudre et la poussière. Les ornières sont profondes et les freinages défoncés mais ça roule extrêmement vite. Le passage final de la "voie romaine", où le public et les photographes se sont massés, est un régal de technique... les tops ne sont vraiment pas là pour acheter du terrain et ça fait plaisir aux yeux ! Loïc Bruni s'impose et Dan Atherton, second, a engagé sévère sur le bas.

Spéciale 4 : Quelques gouttes de pluie font un instant craindre l'orage mais ... c'était pour rire ! Chez Lapierre, après Vouilloz et Bruni, c'est au tour de Sam Blenkisop de faire péter le chrono sur la spéciale 4, Dan Atherton est à nouveau second. Nicolas Vouilloz grapille un peu de temps mais pas assez pour combler son retard. Jérôme Clémentz l'emporte au terme de 33 minutes de chrono. Encore convalescente, Anne-Caro Chausson termine le week-end en beauté en signant le scratch mais Tracey Moseley remporte sa troisième manche consécutive.

Baptiste Gaillot, toujours au rendez-vous quand il s'agit de rouler vite se classe 30ème et conforte sa bonne place au général. Dans la fin de la spéciale 3, il nous régale d'un passage poignée dans l'coin. Toujours à la fin de la spéciale 3, Dan Atherton a choisi la ligne droite, la ligne engagée quoi !

Hommes

1/ Jérôme Clémentz
2/ Nicolas Vouilloz
3/ Sam Blenkinsop
4/ Rémy Absalon
5/ Dan Atherton

Jared Graves est un peu le perdant du week-end, après une première spéciale difficile, l'australien se classe 6ème et perd son leadership. Que ce soit pour faire le con ou pour signer des tops 10, on peut toujours compter sur le sergent Cédric Gracia qui roulait avec des grandes roues aux 2 Alpes sur un Tallboy LTc. Rémy Absalon, constant sur les 4 spéciales, accroche la 4ème place, son meilleur classement sur les Enduro World Series.

Femmes

1/ Tracy Moseley
2/ Cécile Ravanel
3/ Emmeline Ragot

Les podiums hauts en couleur de cette troisième manche des Enduro World Series 2013. Chez les hommes et chez les femmes, la première marche rime aussi avec première place au classement général... La suite, ce sera outre atlantique, dans le colorado à la fin du mois et ça promet encore de belles batailles.

Les commentaires sur cet article

Par cycling training camps, le 2014-07-24

Ca m'a l'air juste incroyable comme épreuve!!!

 

Back retour aux articles VTT : Évènements

|

Les derniers articles

Enduro du Beaufortain

Enduro du Beaufortain

le 19/06/2016 - Commentaire

Festibike du Taillefer II

Festibike du Taillefer II

le 26/09/2015 - 1 Commentaire

Pub

Dernières news

European Outdoor Film Tour 17/18

European Outdoor Film Tour 17/18

// 15/09/2017 //

Nouveautés Cube 2018

Nouveautés Cube 2018

// 30/08/2017 //

Nouvel itinéraire VTT à La Grave

Nouvel itinéraire VTT à La Grave

// 28/08/2017 //

La Mavic Trans-Provence en vidéo

La Mavic Trans-Provence en vidéo

// 30/06/2017 //

Velopolis festival Grenoble

Velopolis festival Grenoble

// 03/05/2017 //

Quarq ShockWiz en location

Quarq ShockWiz en location

// 26/04/2017 //

Pub