VTT Attitude.net
VTT Attitude.net > Articles > Tests, essais > Cube Stereo 150, enduro 29"

Cube Stereo 150, enduro 29"

Vélo complet // le 23 aout 2020 // par Bart

Le 29” s’est progressivement imposé comme une taille de référence pour la montagne et l’enduro. Nous roulons chez Cube depuis 5 saisons et nous guettions l’apparition des nouveaux modèles. En 2019, la marque allemande a sorti une version enduro 29 pouces de son célèbre modèle Stereo. Un modèle issu des prototypes roulés par ses pilotes d’EWS, Greg Callaghan, Zakarias Johansen et Gusti Wildhaber. Grosse envie et plein de questions sur ces grandes roues, nous avons finalement sauté le pas tous les trois au guidon des Stereo 150 TM et SL sur déjà deux saisons et ce n’est pas près de s’arrêter.

Du 27.5 au 29 et la maniabilité dans tout ça ?

“Tank”, “camion” … c’est les adjectifs que les haters utilisent pour parler du 29” et ça ne donne pas franchement envie de se lancer dans un singletracks garni d’épingles avec un tel engin ? Pourtant, si l’on s’attarde un peu sur les mensurations du Stereo 150 29”, on est bien loin de ce cliché. La géométrie a été bien travaillée et la compacité du vélo est un des argument qui nous a tous fait basculer. Avec seulement 2 cm de plus que le Stereo 140 HPC en 27.5" que nous avions tous les trois adorés, nous nous sommes engagé en espérant avoir fait le bon choix.

Sur la géométrie, par rapport à la concurrence on dira que ce Stereo 150 est dans les standards. Avec un empattement de 119 cm en taille M, c’est un 1cm de moins que sur le Commencal Meta et le Scott Genius et 2 cm de plus que le canyon spectral; un bon compromis ? il semblerait que oui.

En tout cas, sur la maniabilité nous sommes unanime, le vélo ne nous a jamais perturbé pour le franchissement d‘épingles, pas de problème non plus pour les passages sinueux, voir au contraire selon les évolutions que chacun a eu avec le vélo.

Cube Stereo 150 SL 29

Cube Stereo 150 SL 29Cube Stereo 150 SL 29

Le rapport qualité / prix

Cube reprend sur ce Stereo 150 ses déclinaisons classiques. A noter que tous les modèles sont full carbone : triangle avant, bielette, bases et haubans. Les modèles Race et SL notés C:62 sont moins grammé en fibre et donc plus souples que les modèles TM et SLT en C:68. Cela peut avoir un avantage selon que vous aimez les vélos rigides ou un peu plus souples. Le cadre carbone C:68 est également un poil plus léger. On regrettera peut être l'absence d’une version aluminium pour parfaire la panoplie de la gamme Stereo 150 pour ceux qui redoutent les méchants cailloux.

Sur les modèles que nous avons roulés : SL et TM, les montages amortisseurs / fourches / transmission / freins ont toujours été très cohérents avec le programme affiché. Notamment sur la rigidité des fourches et la présence d’amortisseurs à cartouche pour tous les modèles. Idem pour les transmissions 12 vitesses Sram ou Shimano. Pour avoir eu les deux sous le pouce les deux sont 100% opérationnel et efficace, et 100% validés pour l’utilisation enduro et montagne que nous avons.

Les modèles dispos pour 2021 :

  • C:62 Race, Rock Shox Lyrik & super delux / Sram Eagle GX / Magura MT4 à 3199 €
  • C:62 SL, Fox 36 & Float DPX2 / Shimano XT 12 / XT M8100 à 3799 €
  • C:68 TM, Fox 36 & Float X2 / Shimano XT 12 / Magura MT7 à 4899 €
  • C:68 SLT, Fox 36 & Float DPX2 / Sram Eagle X01 AXS / Shimano XTR à 6699 €

Parmis toutes ces variantes nous avons eu quelques coups de coeur matos : le combo fourche-amorto : Rock Shox Lyrik & Super Delux, pour ceux qui veulent un ensemble efficace avec un très bon rapport qualité prix et un fonctionnement un peu plus souple et simple que chez Fox ; L’amorto Float X2, pour ceux qui cherchent la performance et l'adhérence en toute circonstance ; Les freins shimano XT, un summun d’efficacité et une facilité d’entretien un incontournable.

Cube Stereo 150 SL 29Cube Stereo 150 SL 29

Cube Stereo 150 SL 29Cube Stereo 150 SL 29

La taille compte !

La question de la taille est incontournable lorsqu'il s'agit de choisir un nouveau vélo et elle est souvent délicate. L'analyse des géométries permet de dégrossir le sujet, l'essai du vélo sur le parking du magasin permet de compléter mais souvent, on aime aussi être conforté dans son avis par les copains ou les tests qu'on peut lire ça et là.

Pour respectivement 1m75 et 1m74, Antoine et Laurent ont choisi la taille M (18") qui leur convient à merveille.

Avec 1m86, Florent a roulé en 2019, sur un Stereo 150 TM en taille L (20" chez Cube) mais s'y est senti un petit poil à l'étroit. Après avoir appris par cœur les cotes du modèle et après une longue hésitation, il est passé en 2020 sur une taille XL (22") qui lui va parfaitement.

Sur le terrain

Laurent / Version TM 2019 & Version SL 2020

Les enduros 29” étant à la mode il était temps pour moi d’essayer, c’est donc au guidon du Cube Stereo 150 TM 29” que j’ai effectué la saison 2019 et du Stereo 150 SL que j’ai effectué la saison 2020.

Sur ces 2 vélos j’avais exactement la même configuration de suspensions : Fox 36 Grip2 et Fox X2, ce qui m’a permis de comparer le comportement des deux versions de cadre carbone (C:68 et C:62). Je vais donc en quelques lignes vous donner mon sentiment sur ces 2 versions.

A la montée : Quelque soit la version, à la montée le comportement est strictement identique. Amortisseur fermé, bien droit sur la selle le vélo offre une position des plus agréables pour grimper. Si je devais le comparer à son petit frère le Stereo 140 que j’ai roulé en 2018, ce Stereo 150 me semble plus performant sur les montées avec grosses pierres et racines, l’effet 29” sûrement, les difficultés du terrain se font moins ressentir. Les passages techniques dans les racines sont un jeu d’enfant avec ces grandes roues. Par contre sur route le 29” semble un poil pénalisé par la surface de contact des pneus. Amortisseur ouvert le vélo ne pompe que très peu et offre un confort et un grip permettant d’affronter les montées techniques sans sourciller. Ce Stereo 150 au profil Enduro frôle avec les catégories AM par ses performances en montée.

A la descente : Avec la version TM carbone C:68, ce vélo est une arme de guerre, mais pour en tirer tout le potentiel, il faut lui rentrer dedans. Le cadre carbone C:68 est plus que rigide surtout sur l’avant du vélo, les mauvais réglages de fourche se font vite ressentir dans les mains, poignets et avant bras. Pour ma part il m'a fallu un peu de temps avec tous ces réglages présents sur la nouvelle cartouche Fox Grip 2, mais au final une fois réglé c’est un vrai régal.

Avec la version SL Carbon C62 : Le vélo est beaucoup plus souple et tolérant, il en résulte bien moins de fatigue dans les avant bras. Bien évidemment, ils perd en performance dans les accélérations. Côté amortisseur, le Fox Float X2 est une tuerie, il sait à la fois se montrer sensible en début de course et progressif en fin de course, permettant ainsi d’offrir un grip important en début de course, mais aussi d’offrir une absorption des impacts des plus doux même sur les gros impacts. Par son gros volume, le Float X2 permet d'enchaîner des longues descentes en gardant un comportement constant, sans surchauffe.

Pour ce qui est des passages en épingles, ce Stereo 150 est un poil plus long que son petit frère (Stereo 140) de quelques centimètres, donc sur les épingles ultra serrées cela se fait un peu sentir. Pour ce qui est de la maniabilité sur les singles ou ça tournicote je n'ai pas noté de réelle différence par rapport à la version 140 mm de débattement.

La grosse différence par rapport au Cube Stereo 140 HPC se fait sur des trails type DH où cela engage sec, un monde les sépare, ce Stereo 150 permet vraiment d’envoyer du gros sur des spéciales d’enduro rapides et cassantes. Là où le Stereo 140 pouvait se faire brasser, le grand frère 150 trace sa route sans broncher. Par le passé là où je pouvais avoir quelques réticences à envoyer certains sauts en station, aujourd’hui je n’en ai plus.

Au final, ce Cube Stereo 150 avec ses 2 types de carbones permet de cibler d’un côté les riders férus de compétitions à la recherche du chrono et de l’autre les riders en quête d’un bon vélo d’enduro offrant du confort. Quelque soit la version de carbone choisi, ce Stereo permet par ses performances et sa géométrie de s’aventurer sur des longues sorties pédalantes avec du dénivelé.

Cube Stereo 150 SL 29Cube Stereo 150 SL 29

Cube Stereo 150 SL 29

Cube Stereo 150 SL 29Cube Stereo 150 SL 29

La version SL 2019 / 2020 vu par Tonio

Un peu sceptique au départ, les premiers tours de roue ont été un peu déroutants, assez bluffants, puis franchement jouissifs. Très vite on perçoit clairement les avantages du vélo sur les franchissements: champs de pierres, racines, trous… Un peu plus tard on se surprend à attaquer dans des portions qu’on aurait roulé plus prudemment auparavant. Cette première sensation est celle qui est le plus restée, celle d’un vélo qui fait vraiment un super boulot dans les portions difficiles et défoncées. Celle également d’un vélo qui met en confiance et la magie d’une machine qui accélère dès qu’on lâche les freins.

J’ai roulé deux saisons au guidon du Stereo 150, essentiellement sur des trails de montagne, en bikepark, mais aussi sur des traces plus engagés à Finale ou sur celles de l’Epic Enduro du Caroux. J’ai trouvé le vélo vraiment surprenant et agréable à la montée. Il a une bonne efficacité au pédalage, on est à l’aise pour enchaîner 2000 m de dénivelé positif ou plus a condition d’avoir un peu la caisse.

Avec le recul de ces deux saisons je trouve que la géométrie de ce vélo est vraiment d’une extra polyvalence. Par contre il est clair que le 29” en général et ce Stereo n’y échappe pas, est un peu physique à rouler en descente si l’on veut exploiter tout son potentiel.

Toutefois, le plus surprenant au guidon de ce Stereo 150 est que je me suis amélioré dans les passages d’épingles serrées. Le fait qu’il faille plus rentrer dans le vélo et exagérer les prises d’angles m’a forcé à m'améliorer sur ce point. Une sensation assez similaire sur les passages techniques ou difficiles qui passent d’autant mieux qu’on s’engage avec le vélo, après il faut oser.

Sur la montée et les gros dénivelés : c’est un vélo qui peut être léger en fonction des équipements choisis. Le montage SL 2019 était très orienté AM / montagne, avec le combo sram X1 carbon / Lyrik / Super Delux, et 13.6 kg affiché sur la balance. C’est un excellent montage pour les longues sorties et les portages. La version 2020 que j’ai roulé tout Fox 36 + DPX2 est plus orientée performance descente et est un peu plus lourde, mais n’en reste pas moins amenable sur de longues sorties. Quelque soit le montage, je dirais que le vélo a un très bon rendement relativement à son efficacité en descente; le durcissement de l'amorto étant quand même nécessaire pour enchaîner les kilomètres.

Sur les suspensions : j’ai eu un peu de mal avec les réglages des suspensions, faut dire que ce n’est pas trop mon truc. Mais je dirais que la géométrie ne rend pas les choses simples. Avec le Rock Shox Super Delux et la Lyirk j’ai été très vite sur les butées des suspensions, l’ajout de token a amélioré les choses. Sur le combo FOX 36 & DPX2 plus fermes j’ai pu régler cela uniquement par les réglages. Le réglage d’une telle machine demande de prendre le temps et de connaître à minima les effets des ajustements des suspensions.

Globalement j’ai trouvé la prise en main relativement facile; les sensations étant très vite au rendez vous. Par contre pour bien rouler ce genre de machine demande un peu d’effort et d’engagement si on veut se mettre au niveau du vélo. Je dirais donc que ce n’est pas un vélo pour rouler pépère. Mais une fois le bon rythme trouvé alors ce n’est que du bonheur. Si je devais faire une analogie avec le ski je dirais que ce Stereo 150 est un bon 96 ou 100 mm patin, il est taillé pour envoyer du gros à condition de pouvoir l’emmener.

La version TM vue par Flo

Au départ, je n'étais pas franchement convaincu par l'apparition des roues de 29" en enduro. Puis quand ce nouveau châssis 150 mm 29" est apparu au catalogue Cube, j'ai revu ma position et eu l'envie de tenter l'aventure. Les premiers tours de roues ont été bluffants, sur les singlestracks de la maison où je connais la moindre racine, le vélo prenait de la vitesse dès les freins lâchés, gommant parfaitement le terrain, waouw !

Affiché à 4799 €, le Cube Stereo 150 TM 29 dispose d'un équipement irréprochable : suspension et tige de selle FOX en finition Factory, pédalier carbone, transmission 12 vitesses SRAM Eagle, roues Newmen, anti-déraillement avec sabot de protection, poste de pilotage Race Face ... Le seul point en retrait était sûrement les freins SRAM Code R du modèle 2019, plutôt entrée de gamme avec une puissance correcte mais un toucher vraiment moyen. En 2020, on passe sur les nouveaux SRAM G2 RSC à la puissance inférieure (mais correcte) et un feeling beaucoup plus constant et agréable.

A la montée : La position de pédalage sur le Cube Stereo 150 est parfaite, avec un tube de selle assez droit, elle est à la fois confortable et efficace, une réussite. L'amortisseur FOX Float X2 dispose d'un "blocage" qui durci la compression et qui permet de monter efficacement. Sur les longue portions de route, j'ai parfois regretté le verrouillage complet que j'avais les années précédentes mais rien de rédhibitoire.

Malgré un équipement taillé pour se faire plaisir à la descente, le poids du vélo reste contenu avec 13,8 kg (avec de vrais pneus) ce qui ne pénalise pas les montées. Le développement offert par le plateau de 30T et la cassette SRAM Eagle en 50-10T est juste parfait.

A la descente : Je ne vous fais pas l'article sur la rigidité et la précision de la FOX 36 Float qui est déjà reconnue de tous mais associée à la rigidité du cadre carbone C:68, elle forme un couple diabolique. Cette rigidité rend le vélo physique mais le rend aussi terriblement efficace, il ne demande qu'à prendre de la vitesse et en redemande, même dans le défoncé. L'amortisseur X2 assure une adhérence démoniaque sur la roue arrière et les roues de 29" gomment le terrain, ce bike est une sacré machine et m'a clairement permis de tomber mes chrono.

En passant au 150mm 29" en 2019, j'avais peur de perdre en maniabilité avec ce vélo forcément plus long. Mais au final, je ne peux pas dire que l'empattement m'ait réellement gêné. Je passe toujours les mêmes épingles qu'avant, je ne suis pas contraint à faire plus de nose-turns qu'avant, et je ne me suis jamais retrouvé coincé en plein virage. Pour la petite anecdote, sur les premières sorties, je me suis retrouvé plusieurs fois à me faire poncer le cul par ma roue arrière lors de franchissements bien raides.

C'est dans le défoncé que je trouve ce bike le plus bluffant. En enchaînant plusieurs fois le même passage, on se rend compte qu'il est toujours possible de passer plus vite et plus on engage, plus cela devient facile.

Que retenir ?! Question sizing, le reach du Cube Stereo 150 est assez court quand on le compare à la moyenne des vélos du segment et je me suis senti un peu court sur la taille L que j'avais choisie en 2019 (je mesure 1m86). Je suis passé en 2020 à une taille XL 20mm plus longue où je me sens vraiment très bien et sans constater de perte de maniabilité notable.

En deux saisons, j'aurais à peu près tout fait avec ce Cube Stereo 150. Quelques courses d'enduro, un bon nombre de journées en station (principalement pour de l'enduro mais aussi du bike park), des navettes enduro à Finale Ligure, des dizaines de sorties enduro autour de la maison, des sorties en montagne et même un séjour VTT itinérant dans le Queyras. Je retiens de ce bike sa grosse polyvalence car il m'a fait plaisir sur tout les tableau. Ce n'est le bike idéal ni pour le bikepark ni pour le bikepacking mais il est diaboliquement efficace en descente et pédale très bien ce qui permet de se faire plaisir sur tous les volets, et c'est exactement ce que j'attends d'un bon vélo d'enduro !

Cube Stereo 150 SL 29

Cube Stereo 150 SL 29Cube Stereo 150 SL 29

Conclusion

Même si le vélo demande un peu de bagage technique et physique pour en profiter pleinement, pour nous trois, le Stereo 150 colle parfaitement à la définition de l’ENDURO sans concession : une bonne efficacité de pédalage sur une machine à envoyer à la descente. Sur les versions testés le modèle SL représente un excellent rapport qualité équipement prix. Les riders plus attirés par la pratique montagne auront déjà une très bonne machine avec le modèle Race. Les riders qui cherchent encore plus de performance et de rigidité se porteront sur le modèle TM.

Les avantages

  • Le franchissement des passages défoncés,
  • La performance de la géométrie, sa facilité d’accès et son potentiel dans le dur,
  • La polyvalence vélo entre AM et Enduro

Les inconvénients

  • La difficulté à régler les suspensions
  • Le bas du downtube non protégé pour un boitier de pédalier un peu bas qui nécessite de rajouter un protection maison

 

Back retour aux articles VTT : Tests, essais

|

Les derniers articles

Selle Ogquaton Spider Pad

Selle Ogquaton Spider Pad

le 17/08/2020 - Commentaire

Fox Proframe

Fox Proframe

le 13/04/2020 - Commentaire

Banane Dakine Hotlaps 2L

Banane Dakine Hotlaps 2L

le 17/11/2019 - Commentaire

Pub

Dernières news

Strava, la fin des classements gratuits

Strava, la fin des classements gratuits

// 01/07/2020 //

Nouveau Kali Invader

Nouveau Kali Invader

// 05/05/2020 //

Tour du Queyras VTT, la video

Tour du Queyras VTT, la video

// 10/12/2019 // 3

Championnat de France VTT DH

Championnat de France VTT DH

// 20/07/2019 //

Nouveau bike : Cube Stereo 150

Nouveau bike : Cube Stereo 150

// 03/03/2019 //

Bonne année 2019

Bonne année 2019

// 31/01/2019 //

Pub